Castle of Glass

Pas de fissures dans mon palais de verre, seules les ombres tristes de passions éteintes.

L’inspiration des jours sans fin m’a quittée. J’ai été triste un peu, dans un taxi et la nuit noire. La neige et l’écho de tes mots m’ont fait me sentir si infiniment seule.

Cela n’a pas duré.

Nous nous sommes beaucoup menti après tout, pas seulement l’un à l’autre mais surtout à nous-même. Jamais rien n’a semblé si inutile que ces grands mots et ces promesses. Il n’y avait rien à perdre ou à gagner.

Enfin, je suis soulagée que ce soit terminé.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s