Lighthouse

On s’est vu, quelques fois. On s’est plu. Mais rien, rien de rien, On est très sérieux. On ne veut rien gâcher, mais il n’y a rien à perdre. Je me fais de films, j’espère que tu m’aies dans la peau comme tu es dans la mienne. Mais non.

Demain, demain est un autre jour. Un verre de vin, un sourire blessé. La peine qui déborde, qu’on essaye de cacher. Une sincérité qui n’existe plus, n’a jamais existé. Si seulement tu pouvais me lire.

Si seulement tu pouvais entendre cette musique toi aussi. Lighthouse.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s