Should I stop and wonder why?

On dit des mots, on les pense, on les croit. On pense que jamais on ne survivra ce moment, jamais on n’arrivera à surpasser cette douleur, ce manque. Les moments de solitude semblent les pires, mais parfois c’est près des gens qu’on aime qu’on se sent le plus seul, le plus abandonné, laissé pour compte. On oublie à quel point il est important d’être là pour ceux qu’on dit aimer. On oublie qu’il suffit d’un geste, d’un mot, pour réparer le silence, raccrocher les morceaux.

Can I believe in you?

Je suis sincèrement persuadée qu’il vaut mieux s’attendre au pire pour mieux s’y préparer. Ne faire confiance à personne, peu importe ce qu’on a pu vivre. La distance détruit les liens les plus forts. Je ne suis plus capable d’avancer et d’attendre.

J’ai cru tes mots, j’ai cru que nous étions différents, que nous étions plus forts que les autres. Même après, il semblait que nous allions y arriver. Mais non, c’est trop peu. Être oublié, cela arrive à tout le monde, mais de toi cela me déçoit et me blesse. Je ne veux plus faire d’efforts, je trace une croix sur la passé. Si tu entends ces mots, sache qu’ils sont définitifs.

Jusqu’à la prochaine fois.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s