Running Away

Je navigue dans la vie, suivant des instincts souvent trompeurs, mes envies – pas toujours. Mais que deviennent ces moments, ces souvenirs?

On s’accroche à des odeurs, des sensations, on se les attache autour du cou telles les perles d’un collier. Ces perles en sont inégales, parfois laides, sombres ou lumineuses. Jusqu’au jour où le poids du collier qui nous fait courber l’échine, nous fera trébucher et tomber au plus bas.

Mémoire pleine, saturation.

Elle pourrait tout aussi bien avoir 90 ans avec tout ce poids de souvenirs sur les épaules.  Douloureux Trésors.

Perspicacité redoutable. Un jeu? Tous ces moments, gâchés ; le temps qui  passe malgré tout, les années qui s’ écoulent et elle qui reste plantée là.

Un frémissement, un espoir de renouveau. Roulette russe diabolique.

Je suis incapable de jeter tous ces souvenirs au feu, ils s’estomperont à la longue mais l’espoir ravivera l’image tant attendue.

Le feu qui consume, une cigarette, le temps d’un moment et tout s’éteint. Brûlure, la chaleur de la braise et la douleur qui effacera le reste. Elle reste calme, sait qu’il y a peu d’espoir, une tempête la traverse mais elle n’en montre rien.

Il est déjà temps de refermer ce minuscule chapitre de la vie, perle colorée qui restera gravée. A quoi bon?

Elle sent qu’elle s’éparpille, des petits morceaux un peu partout. Ce souvenir est doux-amer, il n’y a rien à cacher, déjà percée à jour. Elle sait que la fin est proche.

Elle prend tout trop à cœur, revivant chaque instant, chaque bonheur.

Le piège qu’elle s’est tendue à  elle-même se referme.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s