Symptomatique

Tout ces bouleversements, le printemps qui éclot, qui explose, la nature qui jaillit, ce ne sont que les symptômes d’un mal plus profond.

Vieillir ne s’apprend pas. Changer, accepter non plus.

Ironie, c’est comme des milliers de gens mais pas la personne qu’on attend.

Attendre? ou aller à l’encontre de son futur.

Je voudrais juste parfois que quelqu’un puisse ressentir ce que je ressens, avoir mes souvenirs, l’odeur de la citronnelle, le soleil sur la route de l’école, une île avec des maisons colorées, un réveil qui sonne, une odeur de pain, un balcon, le dimanche soir.

La plupart du temps, je suis si heureuse d’être seule dans ma tête, mon monde secret, mais parfois ca déborde.

Do you remember?

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s